HOMMAGE A HENRI CUQ

Mme Sophie Primas, Sénateur–Maire d’Aubergenville, a organisé le Samedi 19 Septembre une belle cérémonie à la mémoire d’Henri Cuq, fondateur de notre association, qui fut pendant 22 ans conseiller municipal de cette commune et député de la 9ème circonscription des Yvelines.

L’occasion était l’inauguration et le baptême d’une promenade le long de la Seine aménagée superbement et respectueusement de la nature par la commune.

Les amis d’Henri Cuq sont venus nombreux par cette belle journée ensoleillée, heureux de se retrouver ensemble. On comptait bien sûr de nombreux élus et parlementaires des Yvelines : Gérard Larcher, Président du Sénat, Pierre Bédier, Président du Conseil Départemental, Valérie Pécresse, David Douillet, Pierre Lequiller, Arnaud Richard, Jean-Marie Tétart députés, Alain Gournac et Marie-Annick Duchêne sénateurs,ainsi que plusieurs anciens ministres des gouvernements de Jacques Chirac : Christian Jacob, président du Groupe Les Républicains à l’Assemblée Nationale , Jacques Toubon, Défenseur des Droits, Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil Economique,Social et Environnemental, Brigitte Giradin, Roger Romani, ainsi que de nombreuses autres personnalités comme Alain Pompidou, Denis Tillinac, Jean-Pierre Grand sénateur de l’Hérault, de nombreux conseillers départementaux et maires, d’anciens collaborateurs, des amis venus de Corrèze, d’Ariège etc …

La présence de Janine Cuq, venue spécialement de Toulouse, de ses deux fils et de leurs enfants ajoutait à l’émotion de se trouver rassemblés en famille, fidèle au souvenir d’Henri.

Tour à tour ont pris la parole : Sophie Primas évoquant Henri Cuq comme « garde du cœur » de Jacques Chirac et transmettant un message de l’ancien Président de la République, Pierre Bédier rappelant l’accent méridional d’Henri mais qui était d’abord l’accent de la sincérité et de la fidélité, Jean-Marie Tétart, enfin Gérard Larcher se remémorant l’homme  » définitif en amitié  » ;l’éloge de tous les orateurs n’était pas funèbre, mais tendre et sensible, celui d’un homme qui aura marqué tous ceux qu’il approchait dans ses mandats publics comme dans sa vie privée.

Après avoir dévoilé la solide pièce de bois gravée « Promenade Henri Cuq » la foule s’est retrouvée autour de généreux buffets ; les mots les plus fréquemment prononcés étaient ceux d’Henri Cuq, de Jacques Chirac, mais on parlait aussi du soleil bien présent, des élections régionales proches …, et tous avaient un mot de gratitude pour Sophie Primas qui nous avaient ainsi rassemblés pour nous permettre de manifester notre fidélité au souvenir d’Henri.

Bertrand Landrieu