Biographie de Jacques Chirac

> Voir biographie en diaporama

Jeunesse


1

Jacques Chirac naît le 29 novembre 1932 dans le 5e arrondissement de Paris dont il sera élu conseiller de 1977 à 1995. Ici avec sa mère(photo 1), son père (photo 2) et son grand-père (photo 3). Arrière petit-fils d’agriculteurs corréziens, petit-fils d’instituteurs, son père deviendra cadre dans l’industrie aéronautique française.

C’est à eux qu’il rendra hommage le soir de sa victoire en 1995 :

« Ce soir je pense à mes parents, je pense aux patriotes simples et droits dont nous sommes tous issus. J’aurais accompli mon devoir si je suis digne de leur mémoire »

(Jacques Chirac, 7 mai 1995).


2

3

Les années de formation et le service militaire


1

Après son mariage avec Bernardette Chaudron de Courcel le 17 mars 1956, Jacques Chirac se porte volontaire et prend la tête du 3e escadron du 11e Régiment des chasseurs d’Afrique, qui part pour l’Algérie (photo 1). A la frontière marocaine, Jacques Chirac et ses hommes vivent 29 mois difficiles, avec une succession d’opérations militaires qui lui vaudront la médaille de la valeur militaire.
De retour d’Algérie, il intègre la promotion Vauban de l’Ecole nationale d’administration dont il sort auditeur à la cour des Comptes en 1959 (photo 2), avant de repartir, à sa demande, en Algérie comme « renfort administratif » (photo 3).


2

3

D’importantes responsabilités ministérielles


1

En 1967, à trente-quatre ans, Jacques Chirac est le plus jeune ministre de l’avant-dernier gouvernement du général de Gaulle (photo 1 et 2). Secrétaire d’Etat à l’Emploi, il jouera un rôle crucial dans l’aboutissement des accords de Grenelle, le 25 mai 1968 (photo 3). Dans les gouvernements nommés par le président Pompidou, il occupera des postes de responsabilité qui témoignent de la grande confiance que lui accorde le Président de la République: Secrétaire d’Etat au budget, Ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, Ministre de l’agriculture, Ministre de l’intérieur. De1974 à 1976, il devient Premier Ministre de Valéry Giscard d’Estaing (photo 4), poste dont il démissionnera le 25 août 1976.
Le 5 décembre 1976, il créée le Rassemblement pour la République (RPR).


2

3

4

Député de la Corrèze 1967-1995


1

« En 1967, je suis devenu député d’un département rural, la Corrèze, terre peuplée de gens humbles, courageux, honnêtes et travailleurs »

(Jacques Chirac, mars 1993).

Au cours de la campagne de 1967 et pendant près de 30 ans, Jacques Chirac sillonnera en tous sens les routes sinueuses de la circonscription d’Ussel (photos 1 et 2). Il entretient avec la Corrèze et les Corréziens une relation privilégiée, faîte d’estime et de fidélité (photo 2).


Vioujard Christian
2

3

La Mairie de Paris (1977-1995)

Le 20 mars 1977, Jacques Chirac est élu Maire de Paris (photo 1) après une campagne de terrain menée tambour battant. Place de l’étoile, haut lieu de commémoration pour les Parisiens, ses nouveaux administrés le saluent chaleureusement (photo 2).
Il sera élu et réélu Maire de Paris jusqu’à son élection de Président de la République en 1995.


1

2

La première cohabitation 1986-1988

Après la victoire aux élections législatives de mars 1986, Jacques Chirac est nommé Premier Ministre par le Président François Mitterrand (photo 1). Tout au long de cette période de cohabitation, Jacques Chirac servit la France et les Français avec un respect scrupuleux des institutions de la République.


1

Président de la République 1995-2007

Après une campagne de proximité où il fera partager ses fortes convictions (photo 1), Jacques Chirac est élu président de la République le 7 mai 1995 avec 52,6% des voix (photo 2 et 3). Une déferlante joyeuse s’abat sur Paris et l’ensemble du pays (photo 4). Après un premier mandat, il sera réélu le 21 avril 2002 pour un mandat de 5 ans au deuxième tour de scrutin avec plus de 80% des suffrages.


1

2

3

4

La Fondation Chirac pour le développement

Depuis son départ de l’Elysée, le 16 mai 2007 (photo 1), Jacques Chirac poursuit ses combats au service de notre pays et de nos idéaux, notamment à travers la Fondation pour le développement durable et le dialogue des cultures lancée officiellement le 9 juin 2008 (photo 2).


1

2